AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Amano Mansion! Amusez-vous bien ^^

Partagez | 
 

 Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hello! Sunao Kimiko
.....
.....
Sunao Kimiko

Messages : 13
Date d'inscription : 22/02/2010
Age : 26
Localisation : Au manoir.


Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ Vide
MessageSujet: Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥   Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ EmptyMar 23 Fév - 5:40

    Malheureusement, aujourd’hui, les Maids du manoir avaient tirées à la courte paille pour savoir qui s’occuperait de la lessive et… Deviner qui en avait eu le privilège? Et oui, il s’agissait bien de Kimiko. C’est pour cela que, calmement, la belle pénétra dans la salle de lavage, accotant son dos contre la porte qui menait à cette pièce pour la pousser fortement, car ses mains étaient occupées à tenir un énorme panier à linge. À l’intérieur, il y avait une tonne de draps à nettoyer, ceux de toutes les Maids et de tous les Gardes. Bref, la japonaise en avait pour un bon deux heure. C’est pourquoi elle eue la brillante idée de s’apporter quelque chose à lire, question de passer le temps.

    Elle fit donc une brassée de lavage, utilisant quatre laveuses et sécheuses pour que tous les draps soient propres et, une laveuse et une sécheuse de plus pour ses propres vêtements qu’elle s’était permis d’apporter. Pendant que le tout se faisait nettoyer machinalement, Kimiko pris place à même le sol pour ouvrir son livre et se plonger dans sa lecture. Il lui prit un certain temps avant de réussir à se concentrer, car avec tout ce bruit et cet éclairage aveuglant, il était difficile de lire correctement. Mais peu à peu, l’histoire captiva toute l’attention de la japonaise. Pendant plus de trois quart d’heure, elle resta là, assise sur le plancher. Jusqu’à ce que la sonnerie, démontrant que le tout était lavé, surgisse. Elle sortit tous les draps trempés des laveuses pour les enfouir dans les sécheuses. Elle fit de même avec ses vêtements. Une bonne heure s’écoula, ce qui permit amplement à Kimiko de terminer son livre et de laisser ses pensées divaguées. Entre temps, elle avait étendu ses vêtements sur une corde intérieure, car il était hors de question qu’elle les incèrent dans la sécheuse pour qu’il rétrécisse. Elle était peut-être naine, mais pas au point de porter du linge pour bébé. Bref. Une fois que tout était enfin terminée, elle sortit tout les draps et les plia soigneusement. Son linge n’étant pas encore sec, elle mit tout les draps dans le panier à linge pour ensuite se diriger vers la sortit, elle reviendrait chercher ses vêtement plus tard.

    Seulement, lorsqu’elle arriva devant la porte, celle-ci s’ouvrit comme par magie, accrochant son panier au passage et faisant tomber tout ce qu’elle avait lavée sur le sol. Kimiko pris une grande inspiration tout en serrant ses poings. En ce moment, elle était en colère, voir même très fâché. Elle détestait lorsque, une fois qu’elle avait accompli quelque chose, c’était à refaire. Cela la frustrait énormément. C’est donc dans un élan de méchanceté qu’elle s’adressa au fouteur de trouble :

    Kimiko « Vous pourriez pas faire atten… »

    Les yeux de Kimiko s’étaient posés sur la victime de sa colère. Et jamais, mais au grand jamais elle s’attendait à faire face à Jin Ho. Et oui, le garçon qu’elle avait autrefois aimé, mais qu’elle avait laissé tomber pour un autre, se tenait devant elle, un panier de linge à la main.

    Kimiko « …tion… »

    Elle avait finit son mot sur un ton absent. Son regard vide était incapable de quitter le garçon qui se tenait devant elle. D’ailleurs, pour une fille qui démontra rarement ses sentiments, ici, on pouvait voir facilement qu’elle était ébranlée par ce nouveau venu… Mais ce ne fut pas bien long avant qu’elle en reprenne contrôle de soi-même. Elle détourna son regard de lui, se pencha et commença à ramasser le léger gâchis.

    Kimiko « Je pourrais savoir ce que tu fais ici? »

    Et oui, l’antipathique de Kimiko était de retour. Elle s’en voulait déjà d’avoir adressé la parole à Jin Ho sur un ton froid, mais voilà le seul acte qui lui était passé par la tête à ce moment même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hello! Park Jin Ho
.......
.......
Park Jin Ho

Messages : 91
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 25
Localisation : does anybody know what we are living for?


Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ Vide
MessageSujet: Re: Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥   Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ EmptyDim 28 Fév - 2:12

    Ça me fait chier, de devoir être ici. Ça me fait chier, d'être aux ordres de quelqu'un que je n'ai jamais vue. Ça me fait chier... d'avoir tâché ma veste. Je suis trop incompétent semblerait-il pour que je puisse tenir une canette comme tout le monde ! J'ai passé ma vie a faire ce geste, levé le contenant, le penché un petit peu, le mettre sur mes lèvres et boire. Pas trop compliqué pourtant, je réussis quand même a me vider le contenu de ma boisson énergisante. Ouais, énergisante parce que comme je dois rester là, toute la journée à faire un travail des plus ennuyeux, il me faut une quelconque motivation, artificielle ou non, pour rester éveiller. Si ça ne tiendrait que de moi, je passerais mes heures de travail appuyé contre un mur à dormir. Enfin, cet incident me laisse au moins la chance de quitter mon poste (c'est une manière comme une autre) pour aller laver ma veste. J'aurais bien trouvé un autre moyen pour flâné. Je pourrais simplement prendre du chasse-tache ou je sais pas, mais lavé la veste entière, ça me laisse... Une demi-heure devant moi ?

    Je pousse tous les cadres sur mon passage, ils sont trop droits et ça m'énerve. Une maid passera bien derrière pour les replacer, c'est leur travail, pas le mien. Je marche tellement lentement, que la tache est presque sèche.

    Le sous-sol, c'est mon étage. J'y dors, je m'y réveille. Le peu d'intimité que je peux avoir, c'est là. Je dépasse ma chambre et continue vers la salle de lavage. La porte est à quelques mètres de moi, mais la lumière de la pièce est apparente même de là où je suis. J'ai pas envie qu'il n'y ait quelqu'un, enfin, une maid. Si je tombe sur Aoi, je crois que je la sors de force. Aujourd'hui, c'est pas une bonne journée, j'ai pas le temps pour jouer avec une adolescente comme elle, qui me tourne autour.

    La porte est plus lourde que dans mon souvenir, je la pousse donc avec plus de force. Un objet tombe sur le sol et des tissus s'étant sur le plancher. Oups ? Ce n'était peut-être pas la porte alors. Je l'ouvre encore un peu pour pouvoir entrer dans la pièce. Il y a une fille là, qui ne semble pas très heureuse de me voir. Enfin j'vois pas grand-chose hain, elle ose même pas me regarder. Madame est trop fâcher? Elle devait tenir le panier que j'ai fais tomber (comme je suis perspicace !) Mais bon, c'est pas mon problème, elle n'avait qu'à ne pas être sur mon chemin. Sûrement une nouvelle, les anciennes elles ne font pas de conneries comme ça. J'enjambe le premier tissu, mais elle ouvre la bouche.

    - Vous pourriez pas faire atten…

    Mais c'est quoi son problème ? Elle est stupide ou quoi? C'est sa faute, pourquoi je ferais attention. Sa voix m'est familière, elle n'est pas nouvelle alors? Elle lève sa tête en terminant sa phrase.

    - ...tion.

    J'ai un vertige. J'arrête mon mouvement, brusquement, le sol glisse sous mes pieds. Les cheveux bruns que j'ai autrefois vues s'entremêler dans le vent, ceux que j'ai peigné à la tomber de la nuit. Les yeux qui m'ont communiqué tant de messages et d'émotions, que j'ai cru pouvoir traduire. Les joues, que j'ai tant de fois effleuré, les lèvres... qui m'appartenait, qui n'avait aucune frontière pour les miennes. Ce sont des souvenirs que je tente d'anéantir tous les soirs, ses sentiments que j'ai piétinés, charcuté pour faire oublier leurs existences. Cette personne qui est devant moi, la Reine de mon malheur, la Reine de mes anciennes joies... ne devrait pas être ici, je ne devrais pas la voir en ce moment même. Cette personne... Kimiko.

    - Je pourrais savoir ce que tu fais ici ?

    Pourquoi moi ? Qu'est-ce que TOI tu fais ici, dans MON monde? Qu'est-ce que je peux bien répondre ? « J'ai fui, parce que ton copain allait me tuer. Je suis ici parce que je suis trop con, parce que grâce à toi, grâce aux si bonnes habitudes que je t'ai pris, mon père m'a envoyé ici, comme une maison de correction. » Ou alors ou alors, je pourrais m'élancer à ses genoux en criant « Mais qu'est-ce qu'on s'en fous de ce que je fais ici, embrasse moi et revient moi, tu me manques tant! »

    Comme si j'étais un enfant. Comme si je ne pouvais vivre sans elle. Comme si je l'aimais toujours. Comme si je ne me mentais pas...

    - ... J'fais rien qui t'intéresse. Tsh.

    C'est bête, méchant, comme d'habitude. Je marche sur ses draps, forçant ma semelle a bien imprégné le coton. Un geste puéril et grossier, mais un geste que je ne peux m'empêcher de faire. Je n'en retire aucun amusement, mais c'est tout ce qu'elle mérite. Même que je devrais faire pire, malheureusement dans le monde où l'ont vie, je ne peux pas faire ce genre de choses. Je ne veux pas la voir, je ne veux pas lui parler. Qu'elle reprenne tous ses trucs et qu'elle fiche son camp d'ici, je la déteste.

    J'avance vers les laveuses, toutes enlignés, blanches, parfaites. J'y lance ma veste et donne un coup de pied sur la première venue. Je vais explosé, de rage, de furie, de peine.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saravengeance.canalblog.com
Hello! Sunao Kimiko
.....
.....
Sunao Kimiko

Messages : 13
Date d'inscription : 22/02/2010
Age : 26
Localisation : Au manoir.


Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ Vide
MessageSujet: Re: Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥   Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ EmptyLun 1 Mar - 9:41

    Spoiler:
     

    Toujours accroupit devant le monticule de draps qui s’étaient échoués sur le sol, je ramassai un par un ses tissus si doux et confortables dans lesquels tous les serviteurs de ce manoir dormaient paisiblement. Jusqu’à ce que ce nouveau venu – qui n’était pas si nouveau que cela pour moi -, n’écrase méchamment un drap avec son pied. Espèce de malpropre et d’incompétent! Je stoppai tout mouvement pour prendre silencieusement une grande inspiration.

    Jin Ho «... J'fais rien qui t'intéresse. Tsh. »

    Je fermai les yeux, serrant fortement mes dents ensembles, faisant grincer ma mâchoire, avant de regarder la tache que venait de laissé ce passant insensible. Non mais s’il avait su tout le temps que cela m’avait prit pour faire tout ce foutu lavage!!! Il pourrait être certain qu’avec ce simple geste, il attendrait parler de cette erreur des mois, voir même des années à venir. J’étais frustré, oh ça oui! Et, soudainement, je ne regrettai aucunement le ton froid que j’avais utilisé envers Jin Ho quelques instants plus tôt, car il a fait pareil.

    Toujours en regardant le drap resalit entres mes mains, j’attendis un gros « BOUM » surgir un peu plus loin derrière moi. Je déviée mon visage en cette direction pour mépriser Jin Ho du regard. Quel enfantin! Il n’était même pas capable de contenir intérieurement sa rage. Non! Monsieur préférait tout casser sur son passage en frappant tout ce qui était frappable. Quel baka… Furieusement, je me levai promptement, le drap victime d’une tache de pied dans ma main droite, et je marchai en direction de cet agresseur. Lorsque je fus à proximité, je posai fortement une main sur son avant-bras pour le tourner vers moi. Violemment, j’écrasai le tissu contre son torse, l’obligeant à le prendre dans ses bras.

    Kimiko « Tu l’as salit volontairement, et bien maintenant, subis en les conséquences! »

    Mon regard glacial fixait mon ancien ami, mon ancien confident, mon ancien amour… Je détestais être faible et déjà là, je sentais que, peu à peu, la tristesse que j’avais si longtemps gardée en dedans de moi surgirait à tout moment. Je ne voulais par être impuissante face à Jin Ho, car je ne l’avais jamais été. Pourtant, l’envie de le serrer dans mes bras et de l’embrasser me chicotait. J’ignorais pourquoi ses tentations cogitaient dans ma tête… Était-ce parce que je voulais me faire pardonner d’avoir été stupide? D’avoir prit la mauvaise décision? De l’avoir laissé pour un mec qui n’en valait même pas la peine? Oui je l’avoue, j’ai été la plus idiote que l’histoire est pue connaître en agissant ainsi, en choisissant lui au lieu de Jin Ho… Mais je n’aurais jamais imaginé souffrir autant par après…

    Bien que je commençai à perdre la tête avec toute cette agitation soudaine, mais je ne démontrai rien qui pourrait trahir ma frustration sur mon visage. Car oui, j’étais en colère… En colère parce qu’il réapparaissait dans ma vie et ça, aussi banal que cela puisse être, en écrasant le drap que je venais tout juste de laver. Quelle impolitesse. Quelle ingratitude il avait eu en jouant ainsi. Et c’était quoi son problème de s’en prendre à la laveuse hein?

    Kimiko « Et je te pris de faire attention aux machines, aussi non c’est moi qui vais se coltiner tous les problèmes… »

    Sur ce, je le poussai légèrement, seulement pour lui faire comprendre que ce n’était pas le temps de jouer le dur avec moi, avant de tourner les talons et de marcher vers les draps qui longeaient le sol. Aussi tôt que Jin Ho disparu de mon champ de vision, celle-ci se brouilla, car des larmes vinrent obstruer ma vue. Je me retins fortement pour ne pas qu’elles finissent leurs routes sur mes joues, mais en vint… J’en étais incapable. Trop de sentiments si lointain refaisaient surface et j’avais de la difficulté à les gérés… Pourvu que Jin Ho reste dans son coin à se morfondre pour que je puisse ramasser au plus vite tous ces draps et déguerpir d’ici…


Dernière édition par Sunao Kimiko le Mer 10 Mar - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hello! Park Jin Ho
.......
.......
Park Jin Ho

Messages : 91
Date d'inscription : 29/01/2010
Age : 25
Localisation : does anybody know what we are living for?


Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ Vide
MessageSujet: Re: Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥   Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ EmptyDim 7 Mar - 5:23

    C'est pas le temps d'être faible. J'suis un gars, j'suis un homme, c'est écrit dans ma génétique. Mais merde, j'ai beau me le répété, avant d'être un homme, je suis un humain. À ce moment précis, je peux pas contrôler le fait que je sois humain, c'est hors de ma porté, y'a justement la douleur qui me ronge, alimenté par la présence de Kimiko. Elle pouvait être n'importe où, la ville est si grande, le MONDE est si grand ! Pourquoi dans la même pièce de moi ? Combien avait-il de chance que ça m'arrive, après ces années ?

    Je me demande où on en serait, si elle ne m'avait jamais été infidèle ? Si elle m'aurait toujours aimé comme je l'ai aimé. De quoi aurait l'air notre histoire? Parce que moi, sous aucune raison...merde. J'ai couru, longtemps, j'ai jamais arrêter de courir. J'ai fui, parce que c'est tout ce que je peux faire. C'est ce que je fais encore, présentement. Je peux plus parce qu'elle est devant moi, elle me retient ici parce que je suis faible.

    Sa main s'agrippe à mon bras. J'ai pas envie de la retirer, je soupire et me laisse porter.
    « Tu l'as salit volontairement, et bien maintenant, subis en les conséquences! »
    Les conséquences, les conséquences c'est de t'avoir devant moi. Lorsque j'ai demandé a ce qu'elle soit avec moi, c'était impossible. Maintenant que je souhaite ne plus la voir, elle apparaît. Elle prend le drap et le plaque contre mon torse. Ce n'est pas le drap que je sens contre moi, mais son petit poing, menue. Je la regarde, mais une fumée remplis ma vision. Je n'arrive pas à la voir clairement, parce que mon esprit est beaucoup trop embrouiller par cette fumée épaisse, de souvenirs refaisant surface.

    Elle me parle, j'entends sa voix, je ne l'écoute pas. Mon cerveau fonctionne déjà trop rapidement, ajouté une tâche est impossible, l'ouïe est donc décimé. Je tiens le drap, mais je ne sais pas pourquoi. Je suis en train de me transformer en réel zombie, mes sentiments m'engloutissent, ils me vident de mon âme. J'y peux rien, c'est le désir.

    Kimiko me tourne le dos, elle part. C'est l'impression qu'elle me donne, alors qu'elle n'est qu'à deux mètres à peine de moi. Je sens qu'elle me quitte, qu'elle ne me reviendra pas. Je dois tenter de l'arrêter, la ramené près de moi. Même s'il faut que je souffre encore encore, je ne veux pas la perdre une fois de plus.

    Je laisse tomber le drap et j'avance, plutôt je chambranle vers elle. Ce sont les pas les plus dur à faire de toute ma vie. Mon souffle se coupe, alors que mon coeur va explosé tellement il bat vite. J'ai tellement envie de l'aimer, peut importe le prix. Je la prends par les épaules, la lève et la prends dans mes bras. Je la serre si fort, pour toutes les secondes où elle m'a manqué, pour toutes les secondes que j'ai souhaité la voir. J'aimerais me dire que rien n'a changé, pourtant il y a maintenant un énorme faussé entre nous deux. Avec cette éteinte, je voudrais tout effacé, revenir comme avant. Sa chaleur corporelle se mêle à la mienne, son parfum atteints mon odorat. Je frissonne, alors que j'ai l'impression de retrouver une partie de moi-même qui m'avait quitté. Je sais que la seule personne que je veux dans mes bras, c'est elle, Sunao Kimiko.

    J’enlève un de mes bras d’autour de son corps, pour faire longé son bras. J’ouvre son petit poing, pour prendre sa main dans la mienne.
    - Regarde, nos mains s’emboîtent parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saravengeance.canalblog.com
Hello! Sunao Kimiko
.....
.....
Sunao Kimiko

Messages : 13
Date d'inscription : 22/02/2010
Age : 26
Localisation : Au manoir.


Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ Vide
MessageSujet: Re: Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥   Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ EmptyMer 10 Mar - 1:10

    Je viens à peine de le revoir et voilà tout le chagrin que cela me fait. J’ai été stupide de choisir un autre garçon que lui, je le sais et ça… Depuis trop longtemps. Mais je n’ai jamais voulue me l’avouer, car je suis trop égoïste. Pour moi, le meilleur moyen avait été de l’ignorer, me foutant complètement de ses sentiments à mon égard, pour continuer ma vie avec un trou de c*l. Jamais je n’avais portée attention à ce qu’il ressentait vraiment pour moi… J’ai longuement regretté mon choix et je sais à présent que cette erreur est impardonnable. Et il faut bien que ce soit aujourd’hui même, en le voyant aussi bête que moi, pour me faire réaliser à quel point cela faisait mal d’être hais par la personne que l’on aime. Car oui j’aime Jin Ho, cela à toujours été… Seulement, j’ai été trop conne pour m’y attacher plus, décidant de vivre ma vie avec quelqu’un d’autre. Ce quelqu’un sans plus d’importance pour moi aujourd’hui… Bref…

    Les larmes coulaient sur mon visage, une chose très rare chez moi. C’est pourquoi je ne voulais pas que Jin Ho me voit ainsi… Mais malgré cette demande, j’attendis un bruit sourd derrière moi, quelques pas tremblants et… Des bras se resserrés autour de moi. Je fermai fortement mais yeux lorsque Jin Ho me soulevé de terre pour que je lui fasse face et accotée instantanément mon front contre son torse lorsqu’il me serra dans ses bras, mordillant ma lèvre inférieur pour retenir mes sanglots. Je reniflai péniblement, posant mes mains faiblardes sur son tee-shirt pour ensuite resserrer mon emprise sur le tissu. J’étais à la fois choqué, triste et heureuse…

    Nous restâmes positionnés ainsi pendant plusieurs secondes, me laissant le temps de décompresser. Puis, Jin Ho brisa délicatement se rapprochement, longeant mon bras pour finalement arriver à mon poings, l’ouvrant avec douceur pour me regarder droit dans les yeux.

    Jin Ho « Regarde, nos mains s’emboîtent parfaitement. »

    Ces seuls mots pincèrent mon cœur fortement. C’était comme si un couteau s’enfonçait plus profondément dans une plaie déjà forgée, me faisant subir une seconde fois la douleur que j’avais longtemps endurée. Cette souffrance insupportable revenait me hanté… Et je savais qu’un seul moyen pouvait mettre fin à tout ce bordel. C’est donc tout en regardant nos mains unis que d’autres larmes firent leurs passages sur ma peau de porcelaine.

    Kimiko « Jin Ho… »

    Je le regardai avec tristesse. Je m’en voulais de lui avoir fait du mal. Je m’en voulais d’avoir été la pire des garces. Je m’en voulais entièrement pour tout ce que j’avais fait de travers… Et là, tout de suite et ici même, je voulais tout réparer. La main que j’avais laissé sur son torse glissa jusqu’au bas de son tee-shirt que je tirai pour me hisser à ses lèvres. Puis, avec tendresse, je l’embrassée, presque gêné de cet acte, tout en laissant couler l’eau qui s’évacuait de mes yeux. Je finis pas délier ma main de la sienne pour venir la poser derrière sa nuque, le pressant un peu plus contre moi. J’ignorais s’il allait me repousser, s’il allait me bannir à tout jamais de son cœur après ce baiser. Mais au moins, je lui aurai confirmée mes intentions.

    Après un court instant, je détaché nos lèvres, remit mes pieds à plat et accoter mon front dans le creux de son cou, mouillant le colle de son chandail.

    Kimiko « Je suis tellement désolé Jin Ho… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hello! Contenu sponsorisé ♥




Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ Vide
MessageSujet: Re: Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥   Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Gime me a second chance? [Jin Ho] ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- AMANO MANSION ♥ :: Amano Mansion . ♥♣ :: Underground — sous-sol :: Salle de lavage-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com